« La notion de vulnérabilité : Repères et enjeux d’une catégorie du Social - Recherche sémantique exploratoire »

Valérie Bertrand

Resumen


En quelques années, en France, les discours politiques et médiatiques sur la vulnérabilité ont remplacé les discours sur l’exclusion. Cette étude exploratoire vise à mesurer les transformations des représentations sociales de l’exclusion en analysant les cartes sémantiques de cette notion et de celle plus récente de vulnérabilité. Les cartes sémantiques sont construites à partir de dictionnaire thésaurus. Au terme de cette analyse, nous constaterons une évolution des représentations sociales avec l’utilisation de la notion de vulnérabilité faisant porter sur l’individu, et non sur le système social, tout le poids de sa fragilité.

Palabras clave


Cartes sémantiques ; dictionnaire ; exclusion ; représentations sociales ; vulnérabilité

Texto completo:

PDF

Referencias


Becerra, S. (2012). Vulnérabilité, risques et environnement : l’itinéraire chaotique d’un paradigme sociologique contemporain, Vertigo, Vol.12, n°1.

Becker O. (1985). Etudes de sociologie de la déviance. Paris : Métailié.

Bourdieu, P.et Coll., (1968). Le métier de sociologue. Paris : Mouton.

Castel, R. (1995). La métamorphose de la question sociale. Paris : Fayard.

Durkheim, E. (1937). Les règles de la méthode sociologique. Paris : PUF.

Hagège, C. (1985). L’homme de parole. Contribution linguistique aux sciences humaines. Paris : Fayard.

Merleau-Ponty, M. (1960). Signes. Paris : Gallimard.

Saussure (de), F. (1916). Cours de linguistique générale. Paris : Payot.

Sayad, A. (1986). Coûts et profits de l’immigration. Les présupposés politiques d’un débat économique, Actes de la recherche en sciences sociales, 61.

Yaguello, M. (1978). Les mots et les femmes. Paris :Payot.


Enlaces de Referencia

  • Por el momento, no existen enlaces de referencia


Licencia Creative Commons
Esta obra está bajo una Licencia Creative Commons Atribución-NoComercial-CompartirIgual 4.0 Internacional.